fbpx
Sélectionner une page

Le RGPD (règlement général de la protection des données) a été élaboré par la commission européenne afin de prendre en considération les avancées technologiques, les nouveaux outils numériques et lutter contre le fléau du vol de données.
Harmoniser les données personnelles avec un seul et unique règlement pour l’ensemble des états membres (comme la France, l’Allemagne, l’Italie, les pays d’outres-mers…) voilà l’objectif du RGPD.

Le RGPD (règlement général de la protection des données) a été élaboré par la commission européenne afin de prendre en considération les avancées technologiques, les nouveaux outils numériques et lutter contre le fléau du vol de données.
Harmoniser les données personnelles avec un seul et unique règlement pour l’ensemble des états membres (comme la France, l’Allemagne, l’Italie, les pays d’outres-mers…) voilà l’objectif du RGPD.

RGPD et protection de sa vie privée

Lors de l’adhésion à un service proposé par un site e-commerce (avec ou sans versement d’argent),ce règlement va vous permettre d’indiquer vos données personnelles de façon sécurisée sur le site. Il encadre l’accès et l’utilisation de vos informations personnelles, de plus les sites web avant d’accéder à vos données, doivent se référer à ce règlement pour vous soumettre des offres et des produits. Ces sites doivent garantir la protection des personnes physiques après le traitement de leurs coordonnées personnelles et à leur libre circulation.
Le règlement général sur la protection des données (RGPD) est un règlement pour l’Union européenne élaboré sous l’égide de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), autorité administrative française.
La loi Informatique et Libertés française a été modifié pour mettre en conformité la France avec l’Union européenne pour la mise en œuvre du RGPD.
Ce texte « source » (RGPD)concerne la protection des données à caractère confidentiel sur internet (sécurisation des mot de passe afin d’éviter le piratage par exemple) et aussi la sécurisation de toutes les données à visée personnelle recueillies sur des fichiers papiers sont protégées de la même façon et ce texte s’applique pour tous les citoyens européens.

Le RGPD concerne les organismes publics ou privés qui manient des données privées soit des entreprises, association, sous-traitant, géants du web, etc…
Ce règlement est mis en vigueur seulement pour les entreprises siégeant sur le territoire européen, d’autres pays doivent s’y conformer s’ils conservent dans leur base de données des informations personnelles de pays de l’union européenne.
En France, le règlement RGPD est stipulé dans la législation, et c’est un projet de loi qui prévient les abus et garantit « la sauvegarde des droits et libertés des personnes ».
Cette norme (RGPD) publiée au journal officiel le 21 juin 2018 et applicable dans tous les pays européens depuis le 25 mai 2018 , a été accompagné d’une directive sur les fichiers dans le domaine pénal, appelée directive « police », ce règlement a modifié la loi Informatique et Libertés sur de nombreux points pour la rendre conforme avec le RGPD (missions et rôles de la CNIL, prise en compte des données sensibles …) et la question de la majorité numérique a été précisé.
La responsabilité de tout organisme est de protéger de façon optimale les données sans cesse et de se conformer à ce règlement.
Le privacy by design (protection des données, article 23 du règlement) est le principe qui protège les informations personnelles (lors de transactions sur les smartphones, les ordinateurs) et permet une protection optimale des données dès la conception du nouveau concept du RGPD et s’oppose au privacy By défault.
La protection et la circulation des informations personnelles est le but de cette réglementation mais elle renforce aussi les droits des personnes, responsabilise les acteurs traitants des données à caractère privée et enfin crédibilise la régulation de ses informations à caractère privé.
La protection des données avec cette nouvelle réglementation soit le RGPD, implique que les organismes doivent gérer les données des personnes avec qui ils ont des relations (clients, partenaires, employés …)
Juridiquement le règlement européen est semblable à 80% à l’ancienne réglementation, la directive 95/46 CE (ancien règlement général sur la protection des données, »norme anti-fraude ») a été abrogé et remplacée par le RGPD, texte unique pour la protection des données personnelles en Europe.
La réforme de cette directive s’est fait à cause de l’explosion des utilisateurs d’internet, l’apparition de nouvelles pratiques et de nouveaux modèles économiques.
La nouveauté de ce règlement réside essentiellement dans le fait que le régulateur européen appliquera des sanctions en cas de non-respect.